Sans bras ni jambes, il boucle son premier marathon

Le 29 mai 2016, au marathon de Calgary (Canada), ils étaient plus de 10 000 à participer à l’événement. Parmi eux figurait Chris Koch.

Mais Chris Koch n’est pas un marathonien ordinaire, loin de là. Il vient de terminer son premier marathon en 4h28’, une incroyable performance quand on sait qu’il est né sans bras ni jambes. Cet homme de 37 ans a utilisé un longboard (planche à roulettes plus longue qu'un skateboard) et sa jambe droite partielle pour se propulser durant les 42,195 kilomètres du Marathon de Calgary.

Au-delà de l’exploit sportif, Chris Koch participait également à l’événement dans le but de récolter des fonds pour une association venant en aide aux sans-abris. Objectif atteint avec plus de 4000 dollars de dons recueillis.

Avant cela, il avait déjà participé à des courses plus courtes, dont plusieurs semi-marathons. En 2013, Chris Koch était aussi devenu la première personne sans bras ni jambes à gravir les 1776 marches de la Tour CN de Toronto en un peu plus de 50 minutes.

C’est une belle leçon de vie et de détermination que nous offre Chris Koch à travers ce nouveau défi réussi, mais également un message d’espoir pour toutes les personnes souffrant de handicap. Il ne compte pas s’arrêter là puisqu’il a déjà prévu très prochainement de se rendre au camp de base de l’Everest, rien que ça !

 

Le marathon de Prague sur un tapis de course

Le 8 mai 2016, le marathon international de Prague pourra également être disputé sur un tapis de course grâce à un logiciel de simulation.

Les férus de marathon pourront ainsi être au départ à 9 h locales, en même temps que les 10 000 coureurs qui fouleront le bitume de Prague. Sur leur téléviseur, ordinateur, iPhone ou iPad, ils auront devant eux les images du parcours réel des 42,195 km tournées dans les rues de la ville. Le vainqueur de cette version virtuelle du marathon sera officiellement proclamé.

Il n'y a pas d'âge pour courir !

Il n'y a pas d'âge pour courir ; Ida Keeling en est la preuve. Ce samedi 30 avril 2016, la coureuse âgée de 100 ans, a participé aux Penn Relays de Philadelphie. Et la New-Yorkaise a battu le record du monde du 100 m des centenaires. Elle a franchi la ligne au bout d'1 minute 17 secondes 23 centièmes.

« Je suis un bon exemple de ce que vous pouvez faire pour vous et je remercie Dieu tous les jours » a-t-elle déclaré. Après la course, Ida Keeling, visiblement encore en bonne forme, a même réalisé quelques pompes.

 

Afin de conserver une bonne condition physique, Ida Keeling s'entraîne régulièrement. « Elle fait 17 minutes sur son vélo d'appartement, elle a des poids. Elle fait des squats, des pompes » a indiqué Shelley Keeling, sa fille et son coach. « On voit tellement de personnes âgées rester assises à ne rien faire. Ce n'est pas mon genre. Le temps passe, mais je continue », a-t-elle précisé.

Un semi-marathon de... 27 kilomètres !!

En novembre 2015, une erreur de balisage sur le semi-marathon de Bangkok a conduit des milliers de coureurs à faire une boucle supplémentaire de six kilomètres.

Des participants équipés de podomètres s'étaient étonnés en effet d'avoir réalisé plus de 27 kilomètres au lieu des 21 annoncés au départ.

« Nos équipes ont indiqué par erreur un demi-tour ajoutant six kilomètres », a expliqué à l'AFP Songkram Kraisonthi, membre du comité d'organisation. « Nous sommes sincèrement désolés de l'incident... Nous avons appris la leçon » s'est excusé le général Manas Klaimanee, président de la National Jogging Association of Thailand (NJAT) sur la page d'accueil de l'organisation. En guise de dédommagement, la NJAT a annoncé qu'elle enverra des t-shirts aux participants.

 

Marathonienne à 92 ans !

Harriette Thompson est devenue dimanche 31/05/15 à 92 ans et 65 jours la femme la plus âgée au monde à disputer un marathon, ont annoncé les organisateurs du marathon de San Diego. La nonagénaire qui participait pour la seizième fois à l'épreuve californienne, a mis 7 h 24 min 36 sec pour boucler les 42,195 km. Elle a été accueillie par des dizaines de spectateurs et de journalistes. «J'ai quelques courbatures, mais tout va bien», a-t-elle expliqué au Charlotte Observer, le journal de la ville de Caroline du Nord où elle vit. «J'ai du mal à croire que j'ai réussi à finir ce marathon. A un moment donné, j'étais vraiment fatiguée. Il y avait une côte devant moi et j'ai eu l'impression de devoir gravir une montagne. Je me suis dit "A ton âge, c'est quand même un peu fou"», a-t-elle ajouté.

Mais elle ne bat pas son record du monde ! Le précédent record du genre était détenu par une autre Américaine, Gladys Burill, qui était âgée de 92 ans et 19 jours lorsqu'elle avait disputé le marathon de Honolulu en 2010. Harriette Thompson s'est mise au marathon pour lever des fonds pour la lutte contre le cancer, maladie dont elle a survécu à 2 reprises, mais qui a eu raison de son mari, de ses deux parents et de trois de ses frères.

Cette grand-mère de 10 petits-enfants n'a en revanche pas réussi à améliorer le très officieux record du monde du marathon catégorie 90-94 ans dont elle est la détentrice depuis 2014 avec un chrono de 7 h 07 min 42 sec. Elle avait indiqué avant le début de l'épreuve que son programme d'entraînement s'était limité à 17 km.

Il faut faire un bilan médical avant de se lancer dans un tel projet. Pour les femmes, il faut avant tout vérifier l’ostéoporose et l’état du cœur. Si les deux suivent, le reste n’est toutefois qu’une question d’entraînement ! Si l’on fait du sport toute sa vie et que l’on n’a pas de maladie particulière, il est tout à fait possible de courir plusieurs kilomètres à 90 ans.

Le message est simple :  il n’y a pas d’âge pour faire des exercices, bien au contraire. Cela participe au maintien et à l’amélioration de l’état physique et psychique tout au long de la vie.

Bordeaux innove avec le marathon nocturne

C'était une première en France : un marathon nocturne était organisé samedi 18 avril 2015 à Bordeaux. Malgré la pluie pendant les premiers kilomètres, de nombreux spectateurs étaient au rendez-vous et ont créé une ambiance top le long du parcours.

Le départ a été donné aux Quinconces à 20h pour le marathon et à 21h30 pour le semi-marathon. Des épreuves de marathon en relais et en duo étaient aussi proposées.

Les coureurs ont traversé des lieux emblématiques de la ville et des vignobles. Selon les organisateurs, aucun marathon n'avait pas enregistré autant d'inscrits sur sa première édition. Avec plus de 18.000 participants, dont 7.000 sur l'épreuve reine, le rendez-vous bordelais s'impose déjà dans le top 5 des marathons de France. Une  2e édition devrait voir le jour en 2016.

Plus rapide que le métro....

Christopher Zombo, licencié du club d’athlétisme de Décines-Meyzieu près de Lyon, a réussi le dimanche 19/10/14 le défi « Race the tube », qui consiste à sortir d’une rame de métro pour courir et monter dans cette même rame à la station suivante.

Les voyageurs du métro de Lyon n’ont pas dû comprendre ce qui se passait quand il est sorti en trombe de la rame du métro qui venait de s’arrêter à la station « Hôtel de Ville-Louis Pradel » à Lyon. Il a alors foncé en direction de la sortie et a couru à toute allure vers la station suivante « Cordeliers », située à 480 m de son point de départ.

L’athlète de 24 ans, spécialiste du 400 m/haies, est parvenu – de justesse – à remonter dans la rame de métro qu’il venait de quitter. Une prouesse réalisée en 1’39 dès sa première tentative et dans le cadre du défi « Race the tube » qui tourne actuellement sur internet.

Le disparu des JO de 1912

En 1912, Shizo Kanakuri participe à ses premiers Jeux Olympiques à Stockholm, sur marathon. La course s’effectue sous une chaleur torride (40°), ce qui entraîne l’abandon de 32 coureurs. Kanakuri est lui aussi victime de cette chaleur. Aux alentours du 30e km et sur le point d’abandonner, il remarque une maison dont l’un des habitants boit un jus. Il lui demande à boire, et voyant sa fatigue, la générosité des habitants de la maison les pousse à lui prêter un lit. Kanakuri, qui a dormi jusqu’au lendemain, est très honteux de sa performance et retourne discrètement au Japon alors que les officiels de la course se demandent encore où il est. Ce n’est que 50 ans plus tard qu’un journal suédois rencontrera Kanakuri et révèlera la vérité.

En 1967, il revint à Stockholm à 76 ans et fut conduit au stade olympique. Il trottina sur une ligne droite et franchit la ligne d’arrivée avec un temps final de 54 ans, 8 mois, 6 jours, 32 minutes, 20 secondes.

20 lieues sous la Manche

Pour célébrer ses 20 ans d’existence, et pour la première fois, la société Eurotunnel a organisé le 17/06/14 une course insolite à l’intérieur du tunnel de service sous la Manche. Le top départ a été donné à 10h30 au point médian du tunnel de service pour 50 employés d’Eurotunnel, français et britanniques parmi lesquels 10 femmes et 1 handisport. Environ 35 salariés français et une quinzaine de leurs homologues anglais – tous des coureurs expérimentés – ont rallié le centre du tunnel jusqu’à leur pays respectif en parcourant 27 km. Chacun de son côté, sans perturber la maintenance de la structure. « C’est la première fois qu’on organise une course à pied dans ces conditions, explique l’organisateur de cet évènement. Nous n’avons pas connu de difficultés particulières ». Cela prouve, en tout cas, la bonne ventilation du tunnel. L’équipe française est sortie en 2h20’.

La course baptisée « 20 lieues sous la Manche » témoigne des valeurs de dépassement, d’énergie, de mouvement qui caractérisent le tunnel sous-marin le plus long du monde, qui est à la fois un réseau ferroviaire grande vitesse et une infrastructure unique.

Le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

Malgré un taux de pollution alarmant, plus de 25 000 personnes ont participé au 34e marathon de Pékin dimanche 19 octobre 2014. Les coureurs, parfois équipés de masques, ont respiré l'air de la capitale chinoise saturé de particules fines (le taux enregistré dimanche était plus de 15 fois supérieur aux niveaux recommandés). 

Durant la course, plusieurs participants ont abandonné en raison de la mauvaise qualité de l’air. L'acteur chinois Yuan Hong, qui participait au marathon, a jeté l'éponge : "La qualité de l'air est trop médiocre, le concurrent numéro A1659 a décidé d'abandonner". "Quand j'ai vu l'état de mon masque au bout de dix kilomètres, je me suis dit "trop c'est trop" a quant à lui déclaré Chas Pope, un coureur britannique de 39 ans. "C'est plutôt ridicule, on est censé courir pour sa santé" a-t-il ajouté.

Depuis des années, la Chine est minée par la pollution de son air, essentiellement provoquée par les centrales thermiques fonctionnant au charbon et par l'augmentation du nombre de voitures.

La vision de coureurs équipés de masques a suscité beaucoup de commentaires sur Internet en Chine, certains demandant pourquoi l'événement n’avait pas été reporté vu le niveau de pollution. "Cela n’est pas aussi simple", affirme le journal. Le marathon comptait de nombreux étrangers, sans compter les milliers de bénévoles et le personnel médical mobilisés. La veille du marathon, les coureurs ont reçu un SMS des organisateurs invitant les personnes sensibles à ne pas participer à la course".

La course a été remportée par l'Ethiopien Girmay Birhanu Gebru en 2h10’. Sa compatriote Fatuma Sado Dergo est devenue la plus rapide chez les dames avec un temps de 2h30’.

Les papys turbo

Le marathon le plus long du monde

Le marathon du Médoc est le plus long du monde… En effet, si l’on s’arrête à chaque point de dégustation de vin pendant la course, çà peut durer des heures ! Créé en 1984 par des amis marathoniens passionnés, le « Médoc » est un rendez-vous incontournable ! En une seule boucle, ce marathon serpente sur un circuit magnifique à travers plus de 50 châteaux et vignobles. C’est une course très animée : plus de 90 % des coureurs sont déguisés, 52 orchestres assurent l’animation tout au long du parcours, 23 points de dégustation oeno-sportifs sont proposés dans de grands châteaux, des ravitaillements spéciaux sont prévus en plus des ravitaillements classiques : huîtres, jambon, entrecôtes, fromages, glaces…). Le chrono n’est souvent pas l’objectif principal des 42.195 km du parcours valloné. Ce qui compte, c’est le plaisir et la dégustation !

La course des Père Noël

Organisée à l’approche des fêtes de fin d’année par la Ville d’Issy-les-Moulineaux (France), la Corrida de Noël, la fameuse course de Père Noël, rassemble le plus grand nombre de Père Noël (5 555 en 2013). La Corrida de Noël est aussi une manifestation populaire et conviviale, parce que certains concurrents y viennent avec pour seule ambition d’y participer, et sont de plus en plus nombreux à se déguiser pour courir dans les rues de la ville accompagnés par les orchestres de rues et les animations. On retrouve ainsi des super héros, des pingouins, des sapins, des lutins, des paquets cadeaux… Malgré l’effort d’imagination, c’est l’onde de bonne humeur qui est la plus surprenante. Enfants, parents, vétérans, toutes les générations se prêtent au jeu et le public se laisse prendre par l’euphorie de cette effervescence colorée.

Vertigo, course verticale & solidaire

Le 16 mai 2014, Sport Sans Frontières, Icade & Beacon Capital Partners ont organisé la 2e édition de Vertigo, unique course verticale & solidaire de

France. L’objectif ? Mobiliser 1 500 coureurs-collecteurs pour réaliser en courant l’ascension des 230 mètres, 48 étages & 954 marches de la plus haute tour de France (First / La Défense).

Vertigo est un challenge solidaire car l’intégralité de la collecte contribue au

développement du grand projet de l’ONG Sport Sans Frontières & au déploiement du programme Playdagogie dans 1 200 écoles & centres d'accueil, en France et à travers le monde (Burundi, Haiti, Kosovo…).

De 12h à minuit, le grand public comme les salariés des entreprises, les sportifs de haut comme de bas niveau, ont participé seuls, à deux ou à quatre pour défier les 230 mètres de la tour First. Les meilleurs athlètes mondiaux ont participé à la course pour tenter de passer sous la barre des 5'08", record établi par le gagnant 2013, Omar Bekkali.

Elle accouche après avoir bouclé un marathon

Amber Miller, une Américaine de 27 ans, a donné naissance à une fille après avoir couru le marathon de Chicago le 9 octobre 2011. Mais après 42 kilomètres et près de 6h25 de course, la journée de cette jeune femme était loin d’être terminée !  « Quelques minutes après l’arrivée, les contractions étaient plus fortes que d’habitude et j’ai compris ce qu’il se passait. Quand elles sont devenues régulières, on a pris un sandwich et on est parti à l’hôpital » a-t-elle raconté. Sept heures plus tard, Miss Miller donnait naissance à sa fille June, 3,5 kilos. Amber et son mari se sont inscrits à cette course deux jours avant qu’elle n’apprenne sa grossesse. « J’étais enceinte, mais comme j’avais payé, j’ai couru » a-t-elle précisé pour justifier sa participation à l’épreuve. Il faut dire que son médecin n’y voyait aucune contre-indication, tant qu’elle alternait course à pied et marche. Il lui avait même délivré une autorisation. « C’était très intéressant d’entendre les réactions des gens » s’est amusée Amber à propos des coureurs et du public qui la regardaient hébétés. Encouragée par le public pendant la course, elle a déclaré avoir seulement souffert de quelques ampoules aux pieds.

Les talons hauts ont la côte

Synonymes de féminité, ils sont passés des podiums à la rue. A Paris, Amsterdam, New York, Berlin, Moscou, Suisse… les courses en talons aiguilles se sont répandues. Elles étonnent, interpellent ou amusent, mais ne laissent personne indifférent… Un moment convivial, un moment de folie, un moment de détente unique.

Pour y participer, chacune (ou chacun) doit chausser des escarpins, bottes ou compensés ayant des talons hauts de 8 cm au moins pour s'affronter sur une distance de 50 m.

Elle gagne un marathon par erreur

 

Quand Meredith Fitzmaurice, 34 ans, s’est élancée dimanche 23 septembre 2013 pour le semi-marathon d’Amherstburg, en Ontario (Canada), elle ne pensait pas courir 42.195 km, mais seulement la moitié. Et pourtant, une erreur lors d’une intersection l’a emmenée sur le parcours des marathoniens. Sans vraiment s’en apercevoir, elle a donc avalée le double des 21.1 km prévus initialement. Quand elle a fini par comprendre qu’elle courait un marathon, elle a alors demandé aux officiels ce qui allait se passer si elle finissait le marathon alors qu’elle était uniquement inscrite pour le semi. Il lui fit répondu que son temps serait enregistré comme tout autre et que cela compterait pour les qualifications du marathon de Boston. Elle a donc continué à courir. « Je n’avais jamais fait plus de 20 km, mais je crois que c’est l’adrénaline qui m’a permis de tenir sur la seconde partie de la course ; mais la fin a quand même été dure » a-t-elle avoué. Elle a franchi la ligne d’arrivée du Heroes Marathon d’Amherstburg en seulement 3h11’48’’, finissant 1e des femmes en lice et 10e au total. Pour ce qui est d’expliquer l’erreur à l’intersection, elle pointe du doigt ses écouteurs et le fait qu’il y avait peu de coureurs autour d’elle. Bref, elle pensait à autre chose.

La course en robe de mariée

Après la course en talons aiguilles, voici maintenant la course en robe de mariée. Organisée à Belgrade (Serbie) en juillet 2012, une centaine de futures mariées, vêtues de leur robe et des baskets aux pieds, se sont alignées pour courir quelques 150 m sous les yeux ébahis des spectateurs et de leurs futurs époux. La gagnante a réussi à parcourir les 150 m en 19 secondes, une performance louable qui lui a permis d’obtenir la robe qu’elle portait. La course était en effet organisée par une marque qui proposait alors aux deux premières gagnantes de remporter la robe qu’elles avaient choisi de porter.

La course à pied secrète

S’inscrire à une course à pied sans connaître l’endroit où l’on va courir, l’idée peut paraître incongrue. Pourtant, c’est le concept de cette course inédite dont le lieu n’est dévoilé que le jour de la compétition. 
C’est avec le soutien de Köln Marathon que, depuis 2006, se perpétue ce rendez-vous. Les coureurs ont déjà foulé les rues de Paris, Vienne, Bruxelles ou Duisburg et arpenté les rives du lac de Constance.
 

Lors de la dernière édition en 2010, les joggeurs se sont rencontrés à Cologne pour ensuite être conduits en bus ou en avion jusqu’au lieu de destination. La course s'est déroulée sur 15 à 20 km, pour la première fois de nuit. La participation coûtait 99 € et comprenait le transfert ainsi que le ravitaillement et une veste réflective. Le nombre de places était limité à 165, attribuées aux premiers inscrits.

Actualités

RAPPEL !!!

Règlement de la cotisation AMCF

à faire avant le 31 décembre

Entraînement

IMPORTANT :

pour votre sécurité, lampe frontale  recommandée pour l'entrainement à 18h !

RAPPEL : les entraînements du dimanche matin se font toujours avec

le maillot AMCF  

Entrainements :

* mardi et jeudi

-  le soir  à  18h00

* samedi

- le matin à 6h00

Equipe d'animateurs :

Tania - Jean Philippe - Pierre encadrés par Alex et David

Inscription AMCF

Téléchargez le bulletin d'adhésion et le certificat médical à compléter (rubrique "L'Association").

Tenue AMCF

Pour être vu dans les courses et autour des courses, faites l'acquisition des débardeur, polo et t-shirt AMCF.

Maille respirante, 100% polyester. En vente après les entraînements.

Magazines

Sites sportifs